mardi 16 avril 2019

Programme Les Classiques du Prieuré 2019


LES CLASSIQUES du PRIEURÉ 2019

Cloître du Prieuré, le Bourget-du-Lac à 20h30


Vendredi 16 août : Pierre Fouchenneret, violon, Victor Julien Laferrière, violoncelle, Théo Fouchenneret, piano.
Beethoven, trio op 11, Schumann trio n° 3 op 110, Brahms trio n°2 op 8


Vendredi 23 août : Alain Carré, comédien et Dimitri Bouclier, accordéon
« Brel en mille temps »




Vendredi 30 août : Trio Hélios, Camille Fonteneau, violon, Raphaël Jouanvioloncelle et Alexis Gournel, piano.
Franz Schubert, trio op. 99 n° 1, Maurice Ravel, trio




Tarifs : 20€, réduit : 18€, moins de 25 ans : 10€ . Billetterie sur place le soir des concerts et
O.T. d’Aix-les-Bains 04.79.88.09.99, Bourget du Lac 04 79 25 01 99, Chambéry 04.79.33.42.47

Chapelle Notre Dame des Neiges, la Féclaz à 20h30

Jeudi 15 août : Théo Fouchenneret, piano
Ballades n° 3 et 4 de F. Chopin, Barcarolle et Nocturnes de G. Fauré,
Isoldens Liebstod F.Liszt/R . Wagner, Sonate n° 21 « Waldstein » de L.v. Beethoven




Jeudi 22 août : Alain Carré, comédien et Dimitri Bouclier, accordéon
« Brel en mille temps »




Jeudi 29 août : Camille Fonteneau, violon et Raphaël Jouan, violoncelle
Mozart, Dall’abacco, J.S. Bach, Glière, Kreisler, Haendel…




Tarifs : 17€, réduit : 15€ moins de 25 ans : 10€. Billetterie sur place le soir des concerts et
O.T. la Féclaz 04.79.25.80.49 et Chambéry 04.79.33.4













dimanche 31 mars 2019

Vingt ans ! Les Classiques du Prieuré fêtent leurs vingt ans !



Un certain 24 août, nous recevions le pianiste vaudois Gilles Landini, le premier artiste qui ouvrait la porte à des moments musicaux inoubliables dans ce lieu magique qu'est le Cloître.

Ce fut le point de départ de vingt saisons de concerts, d'abord un puis deux puis trois, de jeunes artistes au talent fou: Frédéric d'Oria Nicolas, pianiste, Philippe Villafranca, violon, les Quatuors Galatéa, Terpyscordes, Voce , Hermès, Zaïde, Arod... les Violoncellistes Istan Vardaï, Bruno Philippe, les Trios Michel, Karénine, la harpiste Manon Louis, le clarinettiste Bruno Bonasea, Dimitri et Julien Bouclier, accordéon et violon, sans oublier les petites pépites que furent le pianiste Louis Schwizgebel, le guitariste Thibaut Garcia ainsi que des des dizaines et des dizaines d'autres...

L'Europe des jeunes musiciens couronnés de prix internationaux est venue faire vibrer les pierres du Cloître et depuis août 2009, la petite chapelle Notre Dame des Neiges à la Féclaz comme le font les plus prestigieux festivals organisés en France et en Navarre;

Jamais nous l'avions espéré mais ils sont venus et furent récompensés par la présence d'un public de plus en plus nombreux, fidèle et chaleureux.

Alors, oui, je suis content de vous présenter cette vingtième édition. Je suis sûr qu'elle sera à la hauteur des précédentes. Je voudrais simplement vous dire que lorsque le moment sera de passer le flambeau puissent "Les Classiques du Prieuré" vivre et porter encore de belles espérances...


Paul Rivoire
Conseiller artistique du festival






vendredi 2 novembre 2018

Concert du 16 novembre 2018 au Théâtre du Casino d'Aix les Bains



L'avant-scène du théâtre du Casino Grand Cercle d'Aix-les-Bains accueille le vendredi 16 novembre la soprano Claire Sévigné ainsi que le baryton Huw Montaigu Rendall. Les deux artistes et leur pianiste Hélio Vida ont choisi de nous faire voyager en compagnie de Rossini, Donizetti , Verdi. Ils n'ont pas oublié non plus W.A.Mozart, les Noces de Figaro, la Flûte enchantée, ni l'opéra français avec Ambroise ThomasJacques Offenbach...

Paul Rivoire


Au Théâtre du Casino vendredi 16 novembre à 20h30.
Places de 10 à 25€. Billetterie à l'Office de Tourisme d'Aix et le soir du concert à l'accueil du théâtre.


Téléchargez le programme ICI

Liens:








mercredi 26 septembre 2018

Le billet de Mado Venet: , concert Les CLASSIQUES du PRIEURE Dimitri et Julien Bouclier





Encore un très beau programme pour le dernier concert de la saison 2018 des Classiques du Prieuré avec les incomparables frères Bouclier déjà bien connus du public chambérien.
Introduction avec un Prélude de César Franck, suivi d’un extrait d’Orphée et Euridice de Glück.
C’est le compositeur russe Sémionov qui nous dévoile la vie vers l’au-delà : Kalina Krasnaja, pièce vraiment très émouvante ; L’accordéon de Dimitri Bouclier et le violon de Julien Bouclier font merveille dans cette interprétation.
Voilà ensuite un compositeur ukrainien , spécialiste de l’ accordéon de concert, Vladislav Zolotarev avec son Rondo Capriccioso. Rien de léger comme pourrait laisser paraître le titre de cette œuvre très riche. On y reconnaît des allusions à la musique religieuse pour les morts: un Diès Irae saccadé, étonnant tant il traduit l’angoisse profonde.
Élève de Nadia Boulanger, l’Argentin Astor Piazzola, comme on l’a beaucoup dit, a renouvelé l’art du tango. C’est sur les rives de la Méditerranée qu’il est allé chercher l’inspiration dans ses racines italiennes pour ce « Méditango » . Solo d’accordéon que Dimitri Bouclier a bien su faire revivre.
Le compositeur russe V Vlasov a lu attentivement Soljenitsine. Il écrit « Goulag » partition pour accordéon en cinq mouvements qui retracent les journées des prisonniers. La pièce commence par des rafales de vent, allant crescendo, ce qui donne tout de suite l’ambiance. Quel instrument autre que l’ accordéon peut réaliser ces déplacements d’air sonores sans aucune ligne mélodique ? C’est tout à fait prenant et donne envie de s’abriter. L’enchaînement se fait avec le bruit rythmé du train qui achemine les hommes au travail. Difficile de raconter la suite avec ses cris à la mort. C’est une œuvre magistrale, imposante et bouleversante. L’interprétation de Dimitri Bouclier pénètre cette apocalypse qui détruit tout. Il nous en dit beaucoup plus que tous les reportages déjà vus ; la révolte aboutira-t’elle ?
Nos artistes ont bien compris qu’après cela le public a besoin de respirer un air plus serein.
Et c’est Tchaïkovsky qui nous l’offre ; Il s’était retiré sur les bords du Lac Léman pour écrire dans la paix son concerto pour violon et c’est le 2ème mouvement appelé « Canzonnetta » que Julien Bouclier nous donne ce soir avec beaucoup de sensibilité et de maîtrise pour s’imposer à l’auditoire après l’écoute du Goulag !
Nous entendons Galliano avec un hommage à Nougaro, ‘l’Hiver (le cher hiver) de Chalaïev.
La soirée se termine avec les réminiscences de Brel dans l’enthousiasme général.


Mado Venet


Le billet de Mado Venet: , concert Les CLASSIQUES du PRIEURE Bruno Philippe et ses invités le 24 août 2018



Encore de belles découvertes d ‘Un Soir à l’Opéra pour nourrir ce deuxième concert de l’été.
Il s’agit de trois jeunes artistes : Bruno Philippe au violoncelle, Clara Mesplé au violon et Nicolas Garrigues à l’alto. Ils ont déjà une vraie renommée dans le monde de la musique car chargés de vrais diplômes et récompenses.
Malgré l’incertitude du temps il y avait beaucoup de monde dans le cloître. Des bancs et autres sièges de fortune on dû être rajoutés dans les moindres recoins.
D’abord Bruno Philippe fait une entrée remarquable avec Bach : la Suite n° 1 en sol majeur pour violoncelle solo, vous savez, celle de Rostropovitch ! Elle fut interprétée avec beaucoup de sentiment et conquit immédiatement les auditeurs, adultes et même quelques jeunes enfants médusés.
Nous découvrons ensuite un duo en sol majeur de Mozart, violon et alto, dont on raconte qu’il fut composé en une nuit pour « dépanner » un ami compositeur qui devait se produire en urgence dans les salons de l’archevêque. Toujours est-il que c’est une pièce charmante, envoûtante parfois, sautillante et gaie dans l’allegro. Soulignons aussi le beau phrasé des artistes dans l’adagio très émouvant. Clara Mesplé et Nicolas Garrigues n’ont eu qu’une seule journée pour travailler ensemble cette pièce et...nous n’oserons pas le dire « pour accorder leurs violons »…
Après l’entracte, nouveau solo au violoncelle de Bruno Philippe avec la suite n° 3 de Bach.
Une exécution brillantissime du Trio en ut mineur op 9 n° 3 de Beethoven termine ce concert. C’est tout à fait « con spirito » et « con espressione » mais, comme on pouvait l’attendre assez vigoureux. Beaucoup de travail dans cette œuvre impressionnante de force et de sentiment.
Citons en bis cette Sérénade de Dohnanyi, compositeur hongrois du début du XXème siècle.
Longue carrière à ces trois musiciens.


Mado Venet

mardi 4 septembre 2018

Le billet de Mado Venet: L’Ensemble Confluence aux Classiques du Prieuré, concert du 17 août 2018



Ce soir 17 août, nous recevons l’Ensemble Confluence, formé en 2013 par de jeunes musiciens du Conservatoire de Lyon.
L’ Ensemble s’est déjà produit en Europe et maintenant il va nous emmener de Mozart à Dvorak.
D’abord le quatuor pour flûte et cordes K 285 en ré majeur de Mozart nous fait découvrir la flûte divine de Anne STAVELOVA dans l’Allegro du début. Des souvenirs de berceuse surgissent ensuite dans le très bel Adagio qui précède le Rondo célèbre et si dansant.
Puis viendront les Six Epigraphes Antiques de Debussy écrits en1914. On aime à cette époque les évocations de l’Antiquité à cause de leur éloignement dans le temps et leur caractère de mystère (cf. les Chansons de Bilitis de Pierre Louÿs, l’ami de Debussy).
La soirée se termine en beauté avec le quatuor n° 12 en fa majeur dit « Américain » de Dvorak. En effet nous voilà approchant « non troppo » du far west américain entre quelques galopades de chevaux puis le solo de flûte puis de violon du thème principal au 2ème mouvement. La suite et fin toujours Vivace sont enthousiasments.
Merci à nos quatre musiciens dont la fraîcheur et l’élégance d’expression ont bien servi ce programme.

Mado Venet

lundi 27 août 2018

REMPLACEMENT DU SPECTACLE «BREL EN MILLE TEMPS»



Le comédien Alain Carré, indisponible pour raison de santé, l'accordéoniste virtuose Dimitri Bouclier se retrouvera en compagnie de son frère Julien, violoniste pour le concert de clôture des Classiques du Prieuré.
Les deux musiciens nous promettent un voyage musical à travers les paysages d'Argentine, d'Italie et de Russie, musique classique et musiques du monde seront à leur programme.

Le jeudi 30 août à 20h30 à la chapelle Notre Dame des Neiges à la Féclaz.
le vendredi 31 août, 20h30 au Cloître du Prieuré du Bourget du Lac.

Tarif adultes 17 et 20€, moins de 25 ans 7 et 10€
Billetterie: Offices de Tourisme du Bourget, la Féclaz, Aix les Bains, Chambéry
et sur place le soir du concert.